Règles de conduite en groupe

Règles de conduite moto en groupe

Rouler en groupe signifie des différences d'âges, d'expérience, d'aptitudes, de caractères, de motos : autant de facteurs qui font que chacun évolue de façon différente. L'objectif est donc d'organiser le groupe afin de circuler en toute sécurité. Il existe pour cela des règles de bonne conduite, qui permettent d'assurer la sécurité de chaque motard et du groupe en toutes circonstances : en ligne droite, en courbe, lors des dépassements, lors d'une arsouille.
Organisation des motos

La première moto joue un rôle tout particulier :

- elle se place sur la partie gauche de la voie, en « éclaireur »,
- elle doit connaître le parcours et guider les autres
- elle ajuste sa vitesse par rapport à la moto qui se situe derrière.

La seconde moto :

- elle doit en théorie être la plus petite cylindrée, ou
- la plus faible autonomie ou
- conduite par le motard le plus novice.

La dernière moto :

- elle surveille l'ensemble du groupe,
- elle prévient un problème par appel de phare,
- elle est conduite par un motard expérimenté,
- elle doit être performante et en bon état de façon à ne jamais être larguée,
- elle doit pouvoir remonter la file en cas de problème majeur.

L'idéal, néanmoins, et pour éviter que les motards les plus expérimentés ne se sentent frustrés de ne pouvoir « attaquer » sur certaines belles portions sinueuses, est de scinder le groupe en deux. Les « rapides » partent devant, les « lents » suivent à leur rythme derrière, et on s'attend aux changements de direction.

Conduite en ligne droite

Le faible encombrement de la moto permet de se déplacer sur toute la largeur de la route. En solitaire, on se place au milieu de la chaussée, et même décalé légèrement sur la gauche par rapport au centre. En groupe, la moto doit se placer à droite ou à gauche de la voie, chaque moto étant placée en quinconce par rapport à celle qui la précède et la suit. Cela permet un groupe plus compact, et des distances de sécurité plus importante, sans besoin d'évitement en cas de freinage intempestif. Ce placement en quinconce offre un avantage supplémentaire : un couloir de vision central qui permet à chaque motard de voir loin.

En courbe

Le placement en quinconce reste théoriquement de rigueur. Mais théoriquement seulement, car le placement idéal en courbe nécessite une trajectoire idéale et si l'on est au sein d'une série de virolos rapprochés, il est possible voire fortement recommandé de se mettre en file indienne. Nous insistons par ailleurs sur le fait de bien appliquer les trajectoires de sécurité inhérentes à la conduite moto sur route ouverte.

Lors des dépassements

Un point important réside dans le fait que lorsqu'on a trouvé sa bonne position dans le groupe, on s'efforce de garder cette position. Maintenant, il peut être nécessaire de doubler un autre usager de la route : camion, voiture... Les dépassements s'effectuent alors un par un, à tout de rôle, en respectant l'ordre du convoi. Chaque motard dépasse donc en attendant son tour et surtout en attendant que le motard précédant ait terminé son dépassement. Il se place alors sur la gauche de sa voie et commence son dépassement quand l'espace est suffisant entre le motard qui le précède et le véhicule. Une fois le véhicule dépassé, il est important de ne pas réduire sa vitesse afin de laisser de la place de se rabattre au motard suivant.

Lors d'une arsouille

Lors d'une arsouille, le vrai plaisir c'est de se dépasser. Pas d'arriver premier. Pour commencer, ne faites que des arsouilles à deux. Si vous êtes devant, laissez volontairement un trou pour que « l'adversaire » puisse vous passer. Ne bouchonnez jamais. Ne le passez que s'il laisse un trou. Le principe est de ne jamais forcer le passage.

Ne roulez jamais plus vite que si vous étiez seul, et même un poil moins vite, pour laisser à l'autre la possibilité de vous dépasser. Sachez arrêter d'accélérer quand vous êtes devant, et optez pour une vitesse raisonnable, laissant la possibilité à l'autre de vous dépasser sans danger. Si vous voyez un danger devant, faites un signe indiquant à l'autre d'aller moins vite et de ne pas doubler. La sécurité de tous est en jeu. Il suffit de lever la main gauche pour faire ce signe. Surtout, ne jouez pas au petit jeu du « j'accélère, je double, je ne ralentis pas, je me fais doubler, j'accélère, etc. » Avec des machines puissantes, on a vite fait de rouler bien trop vite en ville ou sur des petites routes. C'est ça le vrai danger.

Donnez-vous une règle à l'avance. Les motards expérimentés la connaissent: si le motard devant vous est à gauche de sa file, ne le doublez pas. C'est qu'il va doubler. S'il est à droite, vous avez son autorisation. Cette règle permet de ne pas être surpris quand on arsouille à plus de deux. Faites très attention aux rétros quand vous passez de la partie droite à la partie gauche de la file. En cas de fatigue ou de densité importante de véhicule, sachez arrêter. C'est devenu trop dangereux, vous remettrez la suite à plus tard.

Avec ces règles simples, vous pourrez arsouiller avec d'autres motards raisonnables sur route ouverte, pas trop vite, et en y prenant plaisir. Parce que doubler souvent, accumuler les accélérations et freinages lors des dépassements, c'est aussi ça le plaisir de la moto...

Recommandations essentielles


- appliquer les trajectoires de sécurité
- s'efforcer de garder la même place au sein du groupe
- toujours mettre ses clignotants en cas de dépassement
- si vous n'êtes pas le dernier, vous devez constamment avoir un membre du groupe dans votre rétro. Si ce n'est pas le cas, ralentissez jusqu'à ce que ce soit de nouveau le cas. Si tout le monde fait ça, alors le groupe se reformera naturellement, avec le minimum d'inertie
- ne pas hésiter lors de tout ralentissement à faire des appels de feux stop (pressions légères et répétées sur le frein)
- relayer jusqu'à la moto de tête les appels de phare de ceux qui sont coupés du groupe (feu rouge, véhicule lent, panne, etc...)
- rester vigilant en se méfiant du phénomène d'endormissement lié au fait de se contenter de suivre
- éviter les groupes de plus 8 motos

Le BA-BA

- appliquer les trajectoires de sécurité (nous n'insisterons jamais assez sur ce point...)
- respecter le code de la route
- ne pas rouler avec de l'alcool dans le sang
- ne pas rouler sur les bandes d'arrêt d'urgence
- toujours s'arrêter en position de sécurité se faire voir des autres véhicules : phares, clignotants, etc...
- remercier ceux qui laissent le passage
Cette page a été consultée 185 fois